Découvrir le livre émouvant Août 1914 : L'Artilleur Alexandre Richard témoigne

Uniforme de la Grande Guerre

Quel uniforme portait le soldat de la Grande Guerre lorsque le conflit éclata en 1914 ? Grande-Guerre.net a réalisé des illustrations d’uniforme militaire des principaux pays belligérants au début du conflit.

Le fantassin français

Uniforme Fantassin Français Grande GuerreL’uniforme militaire du fantassin français de 1914 est un pantalon rouge garance avec la capote bleu foncée et le képi bicolore (gris-bleu et rouge). La couleur vive de l’uniforme causa d’énormes pertes lors des assauts. Elle offrit d’excellentes cibles aux Allemands si bien que l’année suivante, l’infanterie remplaça ce dangereux pantalon rouge par une tenue « bleu horizon » moins visible, ainsi que le képi par un casque d’acier nommé casque « Adrian ». Le fusil Lebel qui équipe le soldat demeure le principal fusil français de la Grande Guerre.

Le chasseur alpin

Uniforme Chasseur Alpin Grande GuerreEn 1882, l’Italie adhéra à la Triplice aux côtés de l’Autriche-Hongrie et de l’Allemagne. Face à cette alliance la France se retrouva isolée diplomatiquement du reste de l’Europe. Par la loi du 24 décembre 1888 elle créa les chasseurs alpins pour assurer la défense des Alpes, frontière naturelle avec l’Italie.
L’uniforme du chasseur Alpin se démarque nettement des autres corps de troupes par le port du béret. La vareuse (veste), dont le col est rabattu, et le pantalon sont de couleur bleu foncé.

L’artilleur français

Uniforme Artilleur Français Grande GuerreEn 1914, l’uniforme de l’artilleur français est de couleur homogène. Le képi, le pantalon et la tunique sont bleu foncé. Pour limiter l’encombrement, son armement se résume à un pistolet. À cette époque, la stratégie militaire française préconise de mener des offensives dans le cadre d’une guerre de mouvement. Le rôle de l’artillerie consiste à appuyer l’infanterie qui se lance à l’assaut des lignes ennemies.

Uniforme du fantassin allemand

Uniforme Fantassin Allemand Grande GuerreLe fantassin allemand avait été spécialement préparé pour cette guerre. Discipliné, entraîné et vacciné, son uniforme vert-de-gris (« feldgrau ») le rend peu visible face à l’adversaire. Début 1914, il porte un casque à pointe qui, peu adapté, a vite été remplacé par le « Stahlhelm », casque d’acier intégrant une visière et un couvre-nuque.

Le fantassin anglais

Uniforme Fantassin Anglais Grande GuerreEn 1914, les troupes anglaises sont peu nombreuses car il s’agit d’une armée professionnelle. Le corps expéditionnaire britannique de Sir John French dépêché dans le Nord de la France n’est aux yeux des Allemands qu’une « méprisable petite armée ». Ce n’est que vers la fin de l’année 1915 que la Grande-Bretagne décrète l’ordre de mobilisation générale, grossissant son armée de plusieurs millions de soldats.

Uniforme du cavalier français

Uniforme Cavalier Français Grande GuerreLa cavalerie française forme un bloc hétérogène composé de cuirassiers, de dragons, de chasseurs, de hussards et de spahis ; chaque uniforme étant différent, mais son armement identique comprend le sabre, la carabine ou le pistolet pour les gradés, et la lance.
Le conflit offrit plusieurs exemples d’actes héroïques comme celui du célèbre escadron de dragons commandé par Gaston de Gironde.

Le cavalier allemand

Uniforme Cavalier Allemand Grande GuerreLes unités phares de la cavalerie allemande sont les Uhlans, lanciers à cheval. Dès le début des hostilités ils sèment la terreur partout où ils passent.

Découvrir le livre émouvant Août 1914 : L'Artilleur Alexandre Richard témoigne

Partager cette page :